Voyager en Australie avec bébé : les accessoires à ne pas oublier

Voyager en Australie avec bébé : les accessoires à ne pas oublier

Partir à l’aventure avec son bébé à l’étranger est un projet qui peut tout à fait se réaliser. Il est tout de même important de considérer l’âge de l’enfant avant de se lancer. En effet, le choix de la destination se fera en fonction du fait qu’il soit encore petit, donc fragile, ou qu’il soit apte à supporter les longs trajets. L’Australie est un pays particulièrement adapté pour les voyages en famille. Il est cependant impératif pour les parents de penser à être équipés des bons accessoires pour que bébé passe un voyage le plus agréable possible.

Pour son habillement

Le premier réflexe que l’on peut avoir lorsqu’on prévoit de partir très prochainement en voyage est de préparer ses valises. Ce que l’on met en priorité dans les bagages est bien sûr les vêtements. En ce qui concerne les habits qu’il faudra apporter pour bébé lors d’un séjour en Australie, il est vivement conseillé de d’abord se renseigner sur le temps qu’il fait.

Être au courant de la météo locale est essentiel dans le but d’être prêt à affronter n’importe quelles intempéries. Parmi les vêtements pour bébé indispensable, on peut citer : les vêtements légers en coton (bodys, t-shirts, shorts…), les pulls et les polaires pour les nuits fraîches afin que bébé n’attrape pas froid. Enfin, il ne faudrait pas négliger les accessoires du type chapeau et casquette ainsi que les lunettes de soleil et maillot de bain anti ultraviolet pour les journées à la plage.

Pour son alimentation

Il n’y a rien de plus important que le fait que bébé puisse être nourri comme à la maison durant les déplacements à l’étranger. C’est certes une tâche un peu compliquée, mais avec un peu d’organisation, il ne devrait pas y avoir de problème. Pour un séjour en famille en Australie, les parents n’auront en principe pas trop de problème à trouver de la nourriture pour bébé de la même qualité que ce qu’ils peuvent avoir chez eux. Toutefois, si certaines marques habituelles peuvent être présentes sur le territoire australien, au niveau du prix, cela peut être tout à fait différent.

Il est effectivement à noter que les produits de consommation en Australie sont un peu plus chers. Dans le but de soulager les parents et aussi le budget du voyage, il est conseillé d’apporter dans les bagages, la nourriture de bébé. C’est en tout cas valable pour les denrées qui peuvent se conserver comme le lait en poudre ou encore les petits pots. Pour ce qui est des produits frais (fruits et légumes), il est recommandé de s’approvisionner dans les supermarchés australiens.

Pour sa protection contre les petits bobos

Dans n’importe quel voyage à l’étranger avec un bébé, que ce soit en Australie ou non, il est impératif que les parents pensent à mettre dans leurs valises une trousse de premiers secours. Cette dernière est tout à fait indispensable pour soigner les petits soucis que bébé peut rencontrer au cours du séjour.

Les éléments qui viendront constituer la fameuse trousse de premiers secours serviront également à prévenir certains maux comme les coups de soleil par exemple. D’une manière générale, la trousse en question contiendra : le nécessaire pour réaliser un pansement, des médicaments qui soulagent la douleur et aussi la fièvre, des produits antiseptiques (lotions, sprays…) et enfin de la crème solaire ou encore une lotion anti moustiques. Afin de compléter la trousse à pharmacie de voyage, il est conseillé de demander conseil à un médecin de voyage.

2 villes à visiter lors d'un séjour en Californie du Sud

2 villes à visiter lors d’un séjour en Californie du Sud

Avez-vous envie de vous évader et de casser la routine du quotidien en visitant les États-Unis ? Il s’agit d’un immense pays qui propose différents visages selon la région visitée. Pour profiter pleinement de vos vacances, pourquoi ne pas opter pour la Californie du Sud ? Cette partie de l’État de la Californie est réputée pour son climat ensoleillé, mais aussi pour son littoral qui donne sur le Pacifique. Ci-après 2 villes à mettre dans votre circuit si vous décidez de visiter cette magnifique destination des États-Unis.

Apprécier les charmes de la ville de San Diego

San Diego se trouve sur la côte pacifique de l’État de la Californie. Elle est surtout connue pour ses plages, pour son climat chaud et pour ses parcs urbains. Si vous décidez de partir aux États-Unis en famille, San Diego fera votre bonheur. En effet, elle figure parmi les meilleures destinations familiales de l’Amérique du Nord et offre une large palette d’activités. Pour profiter de la plage, rendez-vous à Ocean Beach et La Jolla qui sont sans conteste les plages familiales de la ville.

En vous rendant sur la plage La Jolla, il vous sera possible de suivre des cours de plongée, de kayak ou bien de surf. Le parc de Legoland constitue aussi un incontournable. Vous y trouverez des scènes de la vie quotidienne, des jeux d’eau, des manèges et des villes miniatures. Le Zoo de San Diego comptant plus de 4 000 animaux, de 800 espèces différentes et plus de 7 000 plantes différentes vous permettra de vivre une expérience unique.

Partir à la découverte du coeur de l’industrie cinématographique en visitant Los Angeles

Que vous soyez un grand cinéphile ou non, un détour à Los Angeles est planifié pour ne pas laisser un goût d’inachevé à votre voyage. Elle se découvre en famille, entre amis ou bien à deux et offre une multitude d’activités adaptées à tous. En plus de Hollywood Boulevard et son « Walk of Fame » qui honore les plus grandes célébrités, il vous sera aussi possible de faire des visites guidées des studios de cinéma comme les studios Paramount Pictures, Universal et Warner. Pour les amateurs de sensations fortes, faire un tour à OUE Skyspace constitue une activité incontournable.

OUE se trouve au coeur du quartier de Downtown L.A. et est ouvert tous les jours de 10 h à 21 h (jusqu’à 22 h le vendredi et le samedi). Il s’agit d’une tour de 73 étages mesurant 310 mètres de haut et qui offrent une magnifique vue sur l’ensemble de la ville. De quoi se rendre compte de la beauté et de la démesure de Los Angeles. La plateforme d’observation se trouve au 69e étage qui offre chacune une vue à 360°. Au 70e étage, ne manquez pas le fameux toboggan transparent. Vous aurez l’impression de descendre dans le vide. Les quartiers de L.A. comme Beverly Hills, Bel Air et Holmby Hills sont à intégrer dans votre circuit si vous souhaitez profiter pleinement de votre passage.

Vacances à Cuba en famille, où se loger ?

Vacances à Cuba en famille, où se loger ?

Durant les vacances en famille, l’hébergement prend une importante partie du budget. Il est souvent compliqué de trouver un hôtel en mesure d’accueillir toute la tribu pour un prix abordable. Toutes les destinations en sont concernées. Justement, lors d’un voyage à Cuba, les offres et les catégories d’hébergement sont nombreuses. Entre les hôtels, les appartements, le camping, les logements chez l’habitant… il est souvent difficile de se retrouver. C’est pour cette raison que nous avons réuni les propositions suivantes pour vous permettre de choisir les meilleures options pour votre prochain séjour à Cuba.

Se loger chez l’habitant ou en « casa particular »

Loger chez l’habitant semble être l’option la plus prisée sur l’île de Cuba. On l’appelle également « casa particular ». Bon nombre de Cubains proposent ce mode d’hébergement. C’est à peu près comme en chambres d’hôte. Le petit-déjeuner y est souvent inclus. Actuellement, le gouvernement autorise les locaux à loger les touristes dans leur demeure.

Les chambres y sont toutes meublées et équipées au maximum pour le bien-être des voyageurs. Le confort est absolu, permettant aux familles de profiter d’un environnement adéquat en voyage. De plus, il s’avère être une alternative moins chère aux complexes hôteliers du pays. En plus de ces avantages, ce moyen permet de plonger au cœur de la culture cubaine. Si vous envisagez de partir à Cuba prochainement, sachez qu’il est idéal de préparer à l’avance cette étape.

Si cette formule d’hébergement est moins présente sur internet, il est intéressant de consulter les forums pour voir les propositions des autres voyageurs. En général, les adresses sont surtout communiquées au bouche-à-oreille. Sur place, les maisons « casa particular » sont reconnues par un sigle bleu en forme d’ancre installé au-dessus de la porte.

L’échange de maisons, une option intéressante lors d’un périple à Cuba

Les voyageurs à petit budget peuvent également se tourner vers l’échange de maisons durant un voyage à Cuba. Cette formule permet en général de faire une économie importante puisque souvent, le logement est gratuit. Le logement peut être une maison ou un appartement. De nombreux sites proposent d’ailleurs ce système pour faciliter le voyage.

Pour un voyage en famille, mieux vaut opter pour cette option. Il suffit de s’inscrire sur le site et de décrire son logement pour gagner des points dans le but de pouvoir faire l’échange selon la destination. De nombreux inscrits y sont présents pour répondre à sa quête. En général, il y a l’échange réciproque qui consiste à s’échanger de logement selon les points reçus sur le site.

Mais l’échange n’est pas toujours réciproque. Des fois, il se peut que les dates de voyage d’une partie ne coïncident pas à celles de l’autre partie. De ce fait, on n’est pas obligé de louer le logement des autres. Dans tous les cas, cette option offre une certaine liberté en terme de séjour à Cuba.

L’hôtel, une dernière alternative

Pour votre information, presque la moitié des complexes hôteliers et les hôtels sont détenus par l’État à Cuba. Ils sont tout simplement gérés par l’une des plus grandes organisations nationales. Entre les nombreux établissements présents sur l’île, les hôtels Islazul sont les plus abordables. Ils sont nombreux à être présents dans les petites villes de l’île.

Cependant, dans les grandes villes, surtout dans les centres, les complexes de haut standing dominent en nombre. Malgré tout, il est possible de retrouver des hôtels moins chers dans certains quartiers. Néanmoins, le moyen le plus facile pour trouver l’établissement adéquat reste internet. De grands sites internet proposent en général, des offres adaptées aux familles à la recherche d’hébergement à Cuba. Autrement, il faudra se tenir aux deux options citées précédemment.

Privilégier quelques adresses touristiques durant voyage en Argentine

Privilégier quelques adresses touristiques durant voyage en Argentine

Touristiquement parlant, l’Argentine n’a rien à envier aux autres destinations du continent sud-américain. Ce pays rayonne à travers ses lieux d’intérêt comme les chutes d’Iguazú et le sommet enneigé d’Aconcagua. Un séjour dans cette contrée est également une belle occasion d’explorer quelques villes captivantes. Parmi celles-ci figurent Salta, Tigre et Buenos Aires.

Faire un tour dans la ville attirante de Salta

Les touristes commencent leur séjour en Argentine par la découverte de la charmante ville de Salta. Celle-ci se particularise surtout par ses institutions culturelles, dont certaines méritent une visite. Ceux qui s’intéressent à la période préhispanique trouveront leur bonheur au « MuseoHistóricodelNorte ». Cet établissement collectionne un grand nombre d’urnes funéraires, de pièces de monnaie, de peintures et de poteries. De plus, il expose même de magnifiques meubles et des véhicules anciens du XIXe et du XXe siècle que les routards photographieront. Le « Musée d’Archéologie de Haute Montagne » ou MAAM est aussi un site à ne pas oublier. Les vacanciers seront surpris d’y voir trois momies d’enfants retrouvées sur le mont volcanique Llullaillaco. À part cela, ils s’offriront une petite balade aux alentours de la commune. Au cours du chemin, il est possible d’apercevoir la jolie cathédrale de Salta.

Découvrir la ville de Tigre, la Venise argentine

Les touristes poursuivront leur voyage en Argentine au nord de la capitale Buenos Aires. Ce circuit les mènera dans la ville captivante de Tigre. Situé au bord du vaste delta du Paraná, cet endroit est surnommé « la Venise verte de l’Argentine ». Se promener en bateau est l’une des activités incontournables sur les lieux. Cette petite croisière permettra aux visiteurs d’admirer et de photographier de jolies maisons sur pilotis et de somptueux îlots sauvages. En rejoignant ces derniers, les routards verront une faune impressionnante comprenant des cerfs de marais, des couleuvres et des crapauds. Une grande variété d’oiseaux comme le héron blanc s’y réfugie également. Toujours dans la métropole de Tigre, la découverte du Musée d’Art de Tigre » et du « Musée Maritime » est de mise. De plus, les globe-trotters ne manqueront pas de se rendre au « Parc de la Costa de Tigre ».

Buenos Aires, une merveilleuse ville

Séjourner en Argentine serait imparfait sans explorer sa capitale Buenos Aires. Dans cette ville, il y a tant d’endroits intéressants à visiter. Parmi les plus captivants, les touristes rejoindront le fameux quartier de San Telmo. Parcourir les rues de ce dernier permettra aux voyageurs d’observer des danseurs de tango. Il faut savoir que cet art typique argentin est présenté dans différents cafés et restaurants de San Telmo. Pour les amateurs de sport, ils pourront assister à différents matchs de football au « stade Monumental Antonio VespucioLiberti ». Dans cette commune, les vacanciers pourront aussi jouer au golf, au tennis et au hockey sur gazon. Ceux qui sont adeptes de culture pourront se rendre au « musée national des Beaux-Arts ». Quant aux passionnés de grands espaces, ils sont invités à explorer les Bosques de Palermo.

Faire de l'écotourisme lors d'un séjour à Madagascar

Faire de l’écotourisme lors d’un séjour à Madagascar

Il existe plusieurs façons de découvrir la merveilleuse destination touristique qu’est Madagascar. Parmi les voyages appréciés par les passionnés d’aventures à travers le monde, on distingue l’écotourisme. Ce mode de séjour, également appelé « tourisme vert », ou encore « tourisme responsable » est une alternative écologique intéressante en matière de voyage. Les vacanciers auront à la fois l’occasion de faire d’impressionnantes découvertes, mais aussi des rencontres enrichissantes. Voyager à Madagascar devient un réel enchantement tout en participant à la politique du tourisme durable de la planète.

Partir à la rencontre de la culture malgache de manière authentique

Dans le cadre d’un séjour en mode éco-touriste à Madagascar, les vacanciers ont à leur disposition tout un programme intéressant de découvertes. Ce qui est le plus impressionnant dans ce style de voyage est le fait que les voyageurs ont également l’opportunité de faire la connaissance des traditions ainsi que des us et coutumes de la population malgache. Certains pourraient dire que cela est tout à fait possible dans d’autres modes de vacances. Cependant, l’écotourisme permet aux passionnés de culture de s’imprégner de façon plus qu’originale au patrimoine culturel de cette destination. L’expérience prend notamment la forme d’une réelle implication dans le quotidien du peuple malgache. Lors d’un séjour à Madagascar sous le thème de l’écotourisme, les vacanciers pourront par exemple loger chez l’habitant et participer à son existence quotidienne (cuisiner, faire le ménage, prendre part aux préparations aux événements locaux…).

Contribuer à la préservation du patrimoine naturel du pays

L’un des principes les plus chers à l’écotourisme réside dans le souci de la préservation de l’environnement tout en pratiquant le tourisme. Afin de parvenir à une découverte écologique, mais non moins passionnante des contrées malgaches, les voyageurs ont le choix entre plusieurs activités ludiques et enrichissantes. Ce sont aussi des occasions inespérées pour s’amuser tout en rendant service à ce pays et ses habitants, mais surtout à Dame Nature et enfin à la terre entière. Les vacanciers peuvent entre autres faire du bénévolat dans les parcs nationaux et réserves naturels, ou encore opter pour une visite respectueuse du patrimoine naturel malgache. Cette deuxième option consiste notamment à choisir de parcourir les sites de façon écologique, c’est-à-dire sans avoir recours à des véhicules à moteur et surtout en respectant l’intégrité de la faune et de la flore locale.

Quelques sites incontournables

Pour une expérience éco-touristique complète au sein de la Grande d’île, il est conseillé de passer par les sites exceptionnels suivants :

  • le parc national d’Andasibe-Mantadia : situé dans la partie est de l’île, il est constitué de manière principale de forêts primaires, refuges d’énormes populations de lémuriens.
  • Le parc national de Ranomafana : localisé au sein de la province de Fianarantsoa, plus précisément dans le site du patrimoine mondial des forêts humides de l’Atsinanana.
  • Le parc national du Massif de Marojejy : étendu sur pas moins de 55 500 ha sur le massif de Marojejy, le parc en question est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Le parc national des Tsingy de Bemaraha qui se localise dans l’enceinte d’un site classifié réserve naturelle intégrale au cours de l’année 1927.
  • Le parc national d’Ankarana : la réserve spéciale d’Ankarana présente non seulement un intérêt naturel, mais aussi culturel pour cette partie du territoire malgache. On y rencontre entre autres des espèces animales et végétales endémiques, le spectacle issu du phénomène d’érosion karstique, mais aussi un lac sacré cher à la culture locale.

 

LES MEILLEURS ALIMENTS QUE VOUS DEVEZ MANGER À PARIS

LES MEILLEURS ALIMENTS QUE VOUS DEVEZ MANGER À PARIS

Si vous avez la chance de visiter Paris, cet article vous servira de guide gastronomique.  Au moment où je me suis assis pour écrire ce petit guide, c’était une tâche assez intimidante…. Il y a une quantité ridicule de nourriture incroyablement délicieuse et incroyable à Paris.  Comment décider ce qui est le meilleur ?!  Mais croyez-moi, si vous mangez tout ce qui est sur cette liste, vous allez être très, TRES heureux de votre voyage ! Continue reading « LES MEILLEURS ALIMENTS QUE VOUS DEVEZ MANGER À PARIS »