5 bonnes raisons de manger bio

Alors que de plus en plus de consommateurs se tournent vers l’alimentation biologique, certains se demandent encore quels en sont les bienfaits. Voici donc 5 raisons (et ce ne sont pas les seules) qui encouragent à adopter un régime alimentaire bio.

Manger bio, c’est plus sain

L’argument qui vient le premier à l’esprit, c’est l’impact positif de l’alimentation biologique sur la santé. L’agriculture industrielle est en effet de plus en plus pointée du doigt quant à l’utilisation massive de pesticides. Or, les études menées ces dernières années sur le sujet tendent à montrer les effets néfastes de ces produits sur la santé. Il est donc préférable d’opter pour des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique, car ces derniers contiennent peu ou pas de pesticides et de métaux lourds.

De même, la viande issue des élevages biologiques est meilleure : elle ne contient pas d’hormones de croissance, les animaux sont nourris avec des produits bio et sont élevés en plein air.

C’est dans cette perspective d’une alimentation saine que sont conçues les box repas bio !

Manger bio, c’est contribuer à la protection de l’environnement

Dans la mesure où l’agriculture biologique utilise beaucoup moins de pesticides et d’engrais chimiques, elle est indéniablement plus respectueuse de l’environnement. Elle permet notamment de préserver la biodiversité animale et végétale (diversité fortement réduite par les pesticides).

Elle œuvre également à une meilleure qualité de l’eau (pas de résidus toxiques). Par ailleurs, en sélectionnant les variétés les mieux adaptées et les moins exigeantes en termes d’irrigation, elle réduit considérablement les besoins en eau. Enfin, elle permet le maintien de la fertilité des sols.

Par ailleurs, l’agriculture biologique porte une attention toute particulière au conditionnement des produits : vente en vrac, sacs papier, élimination des emballages plastiques sont autant de mesures qui permettent d’adopter une démarche écologique.

Pour toutes ces raisons, manger bio, c’est agir activement à la sauvegarde d’un environnement aujourd’hui de plus en plus menacé par l’agriculture intensive !

Manger bio, c’est redécouvrir le goût des aliments

Les conditions de culture mises en place par l’agriculture biologique permettent de conserver la valeur gustative et nutritionnelle des aliments. D’une part, les fruits et légumes cultivés biologiquement ont une teneur plus importante en vitamines, minéraux et antioxydants.

 D’autre part, ils sont généralement récoltés plus tardivement que dans l’agriculture industrielle, ce qui assure une meilleure concentration en arômes naturels. Il en résulte une saveur toute particulière, que les gourmets sauront apprécier.

Par ailleurs, l’agriculture biologique axée sur la biodiversité s’efforce également de remettre au goût du jour des fruits et légumes « oubliés » : panais, topinambour, rutabagas (etc.) sont autant d’aliments à découvrir, tant pour leurs valeurs gustatives que nutritives.

La box repas bio permet de se laisser surprendre par des saveurs inégalées !

Manger bio, c’est participer au développement local

Force est de constater, devant l’étalage d’un supermarché, que les fruits et légumes issus de l’agriculture industrielle proviennent souvent des 4 coins du monde, avec parfois des milliers de kilomètres parcourus avant d’arriver dans les assiettes. À l’inverse, l’agriculture biologique privilégie les produits locaux.

De fait, manger bio, c’est aussi contribuer au développement d’une économie locale, plus sociale et solidaire, en choisissant les petits producteurs au lieu des grands groupes industriels. Cette dernière permet également de créer des emplois (la culture bio nécessite une main d’œuvre plus importante) et permet donc de dynamiser l’économie de proximité, tout en favorisant les échanges directs entre producteurs et consommateurs.

Adopter une alimentation bio, c’est œuvrer pour un commerce équitable !

Manger bio, c’est choisir la qualité sur la quantité

Il est souvent reproché aux produits bio d’être plus chers, et donc moins accessibles pour les consommateurs. L’augmentation du coût final s’explique par la nécessité d’une main d’œuvre plus importante, par des rendements plus faibles et par le temps supplémentaire que requièrent les conditions de culture.

Les exigences en termes de production sont plus élevées que dans l’agriculture industrielle, ce qui explique le surcoût observé. Il faut toutefois prendre en considération que les produits bio sont plus nutritifs et meilleurs pour la santé.

Alimentation bio : la qualité a un coût !

La box bio repas, c’est l’assurance d’une alimentation saine, de qualité, œuvrant pour la protection de l’environnement et le développement de l’emploi local !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.